Reprendre physiquement contact avec l'autre.


La distanciation sociale a été une mesure mise en place pour toutes les raisons qu'on lui connaît et l'adaptation rapide à une nouvelle réalité a certainement apporté son lot de stress. Elle me paraît maintenant bien loin l'époque des accolades et de la bise! À quand un retour à la simple poignée de main? L'anxiété de la proximité est définitivement bien installée.

En quelques mois seulement, nous sommes devenus étrangers à l'autre. On nous a répété sans cesse que nous étions un danger pour l'autre. On nous a aussi martelé dans tous les médias que "toucher pouvait tuer".


Ce trauma du "danger face à l'autre" est bien réel et les émotions qui l'accompagne, en plus de la peur incapacitante et de tous les changements que nous avons pu vivre, s'imprègnent dans notre corps, dans notre esprit. Il marque véritablement notre fibre profonde. Le stress s'installe, nous crispe. Les épaules sont tendues, les bras sont lourds, le dos souffre, le sommeil et l'appétit sont dérangés. Le choix de s'auto-médicamenter pour relaxer est d'ailleurs beaucoup plus présent.

Mon approche, via le soin synergique, permet un retour à l'équilibre et dans ce cas-ci, un retour au touché. Nous nous devons de reprendre contact avec notre corps en prévision de reprendre contact avec le corps de l'autre. Le bien-être et la libération que cela apporte sera utile en cette période de dé-confinement.


Je vous invite donc à prendre rendez-vous pour commencer à libérer toutes les tensions accumulées durant la dernière année. J'ai un horaire plus ouvert en juin pour permettre plus de disponibilités. N'hésitez-pas à m'écrire si vous ne trouvez pas une plage horaire qui vous convient.


www.marieneige.com/reservez